Kristof Bruand conseiller en image est en charge de « délooker » cette patronne pour faciliter son immersion. Son nouveau look va-t-il lui plaire ? Va-t-elle se faire démasquer ?

À 39 ans, Stéphanie Estre est à la tête d’un véritable business de l’esthétique. En 2001, elle a cofondé Carlance, un premier institut de beauté qui propose à ses clients épilations, modelages et manucures. Aujourd’hui, l’entrepreneuse dirige un réseau de 45 instituts et emploie 250 collaborateurs.

Mais ses nouvelles obligations de cheffe d’entreprise ont éloigné Stéphanie Estre du terrain, alors que la profession a depuis beaucoup évolué. Elle qui n’a plus pratiqué de soins esthétiques depuis huit ans va se faire passer pour Julie Dulac, une prétendante à la franchise qui souhaite ouvrir son futur institut à Saint-Raphaël, dans le Var, après avoir arrêté sa profession d’esthéticienne pendant huit ans pour élever ses enfants.

Voir l’émission